OTAN: la plus grande des saintes alliances militaires capitalistes de tous les temps. Sous la domination des Usa, elle sert leur politique de domination mondiale. Combattons sans arrêt cette machine de guerre impérialiste, agressive, colonialiste, ruineuse et dangereuse, pour tous les peuples de la planète. Pour recevoir ces articles, envoyer un mail à roger.romain@skynetblogs.be. Indiquer Otan. Merci !

mercredi, août 31, 2011

Libye – Témoignage d’un ancien lieutenant-colonel russe présent sur place  + L’OTAN commet un massacre à Syrte et rase la ville




-----Message d'origine-----
From: melusine
Sent: Wednesday, August 31, 2011 9:21 AM

Subject: : Libye – Témoignage d'un ancien lieutenant-colonel russe présent sur place + L'OTAN commet un massacre à Syrte et rase la ville


>
>> Parallèle entre Syrte et Grozny: non approprié
>>
>> La Tchéchénie était (est ) une partie de la Russie (une province aidée par
>> l'étranger...USA) contre la Russie , ce n'est pas le cas de la Libye qui
>> n'est ni française, ni britannique, ni étasunienne, ni otanesque,
mais un état souverain attaqué par l'OTAN


> mais voir le reste de l'info du lieutenant-colonel
> M.
>>
>>
>> ----- Original Message -----
>> From: "Bruno DRWESKI" <drweski.bruno@...>
>> Sent: Wednesday, August 31, 2011 8:15 AM
>> Subject: tr: Libye – Témoignage d'un ancien lieutenant-colonel russe
>> présent sur place + L'OTAN commet un massacre à Syrte et rase la ville
>>
>>
>> Si une ville comme Syrte résiste avec tant de ténacité, alors que Tripoli
>> est contrôlée (plus ou moins) par les rebelles et l'OTAN, et que Kadhafi
>> n'est pas là, cela prouve une chose : La dictature n'est pas qu'une
>> dictature, elle a un appui populaire ...sinon, tout se serait effondré, à
>> commencer par les services de sécurité et l'armée. S'ils résistent, c'est
>> donc que l'appui populaire au régime est relativement fort ...l'imagerie
>> du "bon peuple" contre le "méchant dictateur" ne correspond tout
>> simplement pas à la réalité, c'est une guerre civile et la partie qui
>> gagne est celle qui a le plus fort pourcentage d'appui dans la population
>> ...à moins qu'il y aie intervention étrangère qui impose la victoire d'un
>> camp sur l'autre ...pour un temps.
>>
>>
>>> Message du 31/08/11 02:19
>> : bouhamidi mohamed
>> Envoyé le : Mercredi 31 Août 2011 0h58
>> Objet : Tr : Libye – Témoignage d'un ancien lieutenant-colonel russe
>> présent sur place + L'OTAN commet un massacre à Syrte et rase la ville
>>
>> http://www.comite-valmy.org/
>>
>>
>>
>> Libye – Témoignage d'un ancien lieutenant-colonel russe présent sur place
>> :
>>
>> L'OTAN commet un massacre à Syrte et rase la ville
>> mardi 30 août 2011, par Comité Valmy
>> Pour la troisième journée consécutive, des avions de l'OTAN lancent des
>> missiles et bombardent massivement la ville de Syrte, ville natale de
>> Mouammar Kadhafi, ne permettant pas à quiconque de s'échapper. Le
>> périmètre de la ville est entouré de points de contrôle « rebelle »,
>> derrière lesquels se trouvent des unités des forces spéciales de la
>> Grande Bretagne, de la France, du Qatar et des Émirats arabes unis.
>> La sortie de la ville est complètement bloquée. Ni les femmes, ni les
>> enfants ne sont autorisés à la quitter. Les hommes qui tentent de quitter
>> la ville avec leurs familles, sont capturés puis fusillés. Leurs familles
>> sont renvoyées dans la ville sous les bombardements. « Il n'y a
>> pratiquement aucun moyen d'enterrer les cadavres », a déclaré dans une
>> lettre qui a été reçu à Argumenty.ru ce matin. L'auteur est un ancien
>> officier de l'armée soviétique et des services spéciaux russes, qui est
>> maintenant à Syrte.
>> Ilya Korenev, cet ancien officier de l'URSS et des forces spéciales
>> russes, est un ancien lieutenant-colonel, que la rédaction d'Argumenti.ru
>> a précédemment qualifié de « source », et qui assume être proche au
>> colonel Kadhafi, a décidé de mentionner son nom dans la lettre.
>> « Dans la ville jusqu'à présent pas de troupes (ndlr : pas « d'armée »
>> loyaliste, stricto sensu) : les rebelles ou les forces spéciales n'ont
>> osé entrer. Dans la nuit il y avait beaucoup de petites provocations afin
>> d'essayer d'établir la présence et l'emplacement de troupes
>> gouvernementales. Plusieurs petites escouades de rebelles ont tenté une
>> action pour sonder dans la nuit et les reconnaître, mais ils ont été
>> détruits. En même temps, un avion de reconnaissance télécommandés d'espionnage
>> sans pilote « drone » était en l'air, qui a répertorié les défenses de
>> la ville. Une heure après, les attaques aériennes ont commencé sur les
>> cibles ainsi repérées. Cependant, les défenseurs de la ville avaient déjà
>> quitté leurs positions pour d'autres endroits », écrit le
>> lieutenant-colonel.
>> Selon lui, « la situation ressemble au terrible hiver de 1995 à Grozny,
>> Tchétchénie, où tout ce qui bougeait était bombardé, sans aucun bon
>> système de guidage ou sans coordonnées précises. La seule différence
>> était que la Russie et l'armée de l'air n'avaient pas beaucoup de
>> combustible, donc les vols n'étaient pas aussi intenses que ceux d'aujourd'hui.
>> Pour le moment, les forces aériennes de l'OTAN sont en opération
>> quasiment 24 heures sur 24. ».

mercredi, août 24, 2011

[Skynet Blogs] Newsletter du blog Démocratique le régime capitaliste ???

Bonjour,

Veuillez trouver ci-dessous les dernières publications du blog Démocratique le régime capitaliste ??? (http://democratiecapitaliste.skynetblogs.be/).


Ce qui nous attend effectivement: de plus en plus de "liberté", de "droits de l'homme", de "démocr atie" ...

Commander une Pizza en 2015... http://users.skynet.be/roger.romain/Social01.html http://users.skynet.be/roger.romain/Commander_une_pizza_en_2015.htm Vers un monde capitaliste de plus en plus "libre" et "démocratique" ... RoRo ----- Original Message...

Cette note a été publiée le 21.08.2011

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


[Roma_Francais] Nord Eclair : 10 Kosovars de Clermont-Ferrand li bérés du centre de rétention de Lesquin

C'est en EURO-DICTATURE capitaliste ... Silence ! RoRo From: Roma Virtual Network Sent: Saturday, August 20, 2011 7:17 PM Subject: [Roma_Francais] Nord Eclair : 10 Kosovars de Clermont-Ferrand libérés du centre de rétention (rétention ou ... détention, emprisonnement pur et simple ?) de Lesquin Nord...

Cette note a été publiée le 21.08.2011

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


[alerte_otan] Pogroms anti-noirs à Benghazi et Misrata : manifestation monstre à Harlem

mél ----- Original Message ----- From: Olivier MONTULET To: alerte_otan@yahoogroupes.fr Sent: Thursday, August 18, 2011 10:34 AM Subject: [alerte_otan] Pogroms anti-noirs à Benghazi et Misrata : manifestation monstre à Harlem Pogroms anti-noirs à Benghazi et Misrata : manifestation monstre à...

Cette note a été publiée le 19.08.2011

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

mardi, août 23, 2011

LIBYE: en tant que communiste, je dis non, non, non ... !



LIBYE: en tant que communiste, je dis non, non, non ... !
Écoeurant ce qui se passe en LIBYE, depuis 5 moins.
Face à cette agression et cette contre-révolution orchestrée de l' extérieur, je ne cesse de m'interroger sur le rôle joué par la fausse "gauche" internationale: les "socialistes" et les colos-colos bien sûr, mais aussi ces "communistes" reconvertis et intégrés. Des communistes, dans le camp des Ricains, de l'alliance d'agressions impérialistes et de (re)conquêtes colonialistes otaniennes, de Sarkozy et des marchands de canons, face à ce qui était quand même un régime de conquêtes révolutionnaires, m
ais qui leur déplait tout simplement... Ces "com

munistes" sont partisans de la "révolution", d' abattre (peut être un jour le capitalisme), mais en faisant la révolution uniquement sans dégâts, bien assis dans leur canapé, remuant leurs états d' âme.
La LYBIE de Kadhafi, quoi que l'on en pense, a quand même donné à 6 millions de Libyens un niveau de vie des plus élevés de toute l' Afrique et même du Monde. Un niveau de vie que même bien des pays capitalistes des plus évolués ont été incapables d'assurer à leur peuple, malgré des décennies d'exploitation, de luttes syndicales, de révolutions et de révoltes populaires.
Ces gens n'ont pourtant que les mots "démocratie", "Liberté" et "Droits de l'Homme" à la bouche. Mais leur "démocratie", c' est juste le droit de les élire. Quels que soient les résultats des élections, rien ne change et leur système reste bien en place.

On retiendra la journée du 22 août 2011: l'hystérie des médias du capitalisme était à son comble, à son top: le régime libyen "terrassé" selon l' Humanité, n' en avait plus que pour quelques heures, quelques minutes... Hélas, autre son de cloche, les médias aux ordres, interrogent ce jour les "spécialistes", les "professeu
rs", les "analystes", les "connaisseurs du Monde arabe", pour nous expliquer ce que sera l' après-Kadhafi, après cinq mois d' agonie, et dont les jours sont comptés. Comme au Vietnam, en Irak, en Afghanistan, en Côte d'Ivoire, cette agression est une fois de plus principalement basée sur des prétextes, des mensonges, des mois mois, voire des décennies, de mensonges, de manipulations, de conditionnement... Mais le régime libyen résiste depuis 5 mois, sous les bombes et les missiles otaniens, pratiquement seul contre tous les rapaces du monde entier.
Ce que sera l' avenir de la Libye, et par conséquence du reste de l' Afrique après Kadhafi, l' avenir va nous l' apprendre rapidement ...
Communiste, presque de naissance, je n' ai pas lutté toute ma vie pour une telle Kollaboration ... Kadhafi (qui n' est pas nécessairement ma tasse de lait ...), n'est bien sûr pas la fin de l' Histoire et de nos combats... "Ami, si tu tombes, un ami sort de l'ombre à ta place !"...

RoRo

Avec ces assassins sans frontières, la "démocratie", la "liberté", la justice", les "droits de l'homme", la "solidarité", la fraternité", "l'égalité", la "souveraineté et l'indépendance des peuples", tombent du ciel !

vendredi, août 19, 2011

Qui peut sauver la Libye de ses sauveurs occidentaux? Pas l a gauche française

"Mais la gauche en Europe ne s'y oppose pas.": cette "gauche" ne s'y oppose pas car elle est complètement intégrée à l' EURO-DICTATURE capitaliste, à l'OTAN (l'organisation des assassins sans frontières) et au ricanisme ... J' ajouterai que 99 % des syndicats européens ne bougent pas non plus contre cette guerre impérialiste, d' agression, de pillage et de (re)conquête colonialiste.

Les ordres viennent de Washington, depuis la Libération en '44 – '45. Il ne faut pas chercher midi à 14 heures ...
RoRo
mél
Subject: Qui peut sauver la Libye de ses sauveurs occidentaux? Pas l a gauche française
a gauche française

Qui peut sauver la Libye de ses sauveurs occidentaux ? Pas la gauche française.

Jean BRICMONT, Diana JOHNSTONE
illustration : "laissez-moi vous montrer comment fonctionne la démocratie"


En mars, une coalition de puissances occidentales et d'autocraties arabes se sont unies pour soutenir ce qui était présenté comme une sorte de petite opération militaire pour « protéger les civils libyens ».

Le 17 mars, le conseil de sécurité de l'ONU a adopté la résolution 1973 qui donnait à cette « coalition de volontaires » un peu particulière le feu vert pour commencer leur petite guerre, en contrôlant d'abord l'espace aérien libyen, ce qui permit ensuite de bombarder ce que l'OTAN a choisi de bombarder. Les dirigeants de la coalition espéraient manifestement que les citoyens libyens reconnaissants sauteraient sur l'occasion fournie par cette « protection » vigoureuse pour renverser Mouammar Kadhafi qui, prétendait-on, voulait « tuer son propre peuple ». En se basant sur l'idée que la Libye était divisée de façon nette entre « le peuple » d'un côté et « le mauvais dictateur » de l'autre, on s'attendait à ce que ce renversement se produise en quelques jours. Aux yeux des occidentaux, Kadhafi était un dictateur pire que Ben Ali en Tunisie ou Moubarak en Égypte qui étaient tombés sans intervention de l'OTAN et donc Kadhafi aurait dû tomber beaucoup plus vite.

Cinq mois plus tard, il est devenu évident que toutes les suppositions sur lesquels cette guerre se fondait étaient plus ou moins fausses. Les organisations de défense des droits de l'homme ne sont pas arrivées à trouver des preuves des « crimes contre l'humanité » soi-disant commis par Kadhafi contre « son propre peuple ». La reconnaissance du Conseil National de Transition (CNT) comme « seul représentant légitime du peuple libyen » par les gouvernements occidentaux, qui était pour le moins prématurée, est devenue grotesque. L'OTAN s'est engagée dans une guerre civile, tout en l'exacerbant, et sans la faire sortir de l'impasse.

Mais aussi absurde et dénuée de justification que cette guerre puisse être, elle continue. Et qu'est ce qui peut l'arrêter ?

Un des meilleurs livres à lire cet été était l'excellent nouvel ouvrage d'Adam Hochschild To End All Wars, sur la première guerre mondiale et les mouvements pacifistes de cette époque. Il y a beaucoup de leçons d'actualité que l'on peut trouver dans ce livre, mais la plus pertinente est sans doute le fait que, une fois qu'une guerre est commencée, il est très difficile de l'arrêter.

Les hommes qui ont commencé la première guerre mondiale pensaient aussi qu'elle serait courte. Mais même lorsque des millions de gens furent pris dans la tourmente meurtrière et que le caractère absurde de toute l'entreprise devint clair comme de l'eau de roche, la guerre a continué pendant quatre tragiques années. La guerre elle-même engendre la haine et une volonté de revanche. Une fois qu'une grande puissance commence une guerre, elle « doit » la gagner, quelque en soit le coût - pour elle-même mais surtout pour les autres.

Jusqu'à présent, le coût de la guerre contre la Libye pour les agresseurs de l'OTAN est purement financier, et cela est compensé par l'espoir d'un pillage du pays, lorsqu'il sera « libéré » et qu'il payera pour rembourser ceux qui l'ont bombardé. Ce n'est que le peuple libyen qui perd des vies ainsi que son infrastructure.

Pendant la première guerre mondiale, il existait un courageux mouvement d'opposition à la guerre qui a affronté l'hystérie et le chauvinisme de cette période et qui plaidait en faveur de la paix. Ses membres risquaient des attaques physiques ainsi que la prison. La façon dont Hochschild raconte la lutte pour la paix de ces hommes et de ces femmes en Grande-Bretagne devrait servir d'inspiration - mais pour qui ? Les risques impliqués par l'opposition à la guerre en Libye sont minimaux en comparaison de ce qu'ils étaient lors de la guerre de 1914 - 1918. Mais pour le moment, une opposition active est à peine visible.

Ceci est particulièrement vrai en France, pays dont le président Nicolas Sarkozy a pris l'initiative de commencer cette guerre.

Les témoignages s'accumulent de la mort de civils libyens, y compris d'enfants, causée par les bombardements de l'OTAN (voir par exemple la vidéo http://www.youtube.com/watch?v=vtS2qJeeXUA ). Ces bombardements visent l'infrastructure civile, afin de priver la majorité de la population qui vit dans la partie du pays loyale à Kadhafi des biens de première nécessité, de la nourriture et de l'eau, afin de pousser le peuple à renverser Kadhafi. La guerre pour « protéger les civils » est déjà devenue une guerre pour les terroriser et les tourmenter de façon à ce que le CNT soutenu par l'OTAN puisse prendre le pouvoir.

Cette petite guerre en Libye montre que l'OTAN est à la fois criminel et incompétent.

Mais elle montre également que les organisations de gauche dans les pays de l'OTAN sont totalement inutiles.Mais la gauche en Europe ne s'y oppose pas.

Il n'y a probablement jamais une guerre à laquelle il était plus facile de s'opposer. Il y a trois mois, quand l'hystérie médiatique à propos de la Libye fut lancée par la télévision du Qatar Al-Jazeera, la gauche n'a pas hésité à prendre position. Quelques dizaines d'organisations de gauche françaises et nord-africaines ont signé un appel pour « une marche de solidarité avec le peuple libyen » à Paris le 26 mars (http://menilmontant.typepad.fr/7avous/2011/03/solidarite-ave...). En montrant leur absence totale de cohérence, ces organisations ont simultanément exigé, d'une part, « la reconnaissance du CNT, seul représentant légitime du peuple libyen », et d'autre part « la protection des résidents étrangers et des migrants » qui, en réalité, devaient précisément être protégés des rebelles représentés par ce conseil. Tout en soutenant implicitement des opérations militaires d'aide au CNT, ces groupes appelaient aussi à la « vigilance » à propos de « la duplicité des gouvernements occidentaux et de la ligue Arabe » ainsi que d'une « escalade » possible des opérations militaires.

Les organisations qui signaient cet appel incluaient des groupes d'oppositions en exil libyen, syrien, tunisien, marocain et algérien, ainsi que les Verts français, le NPA, le parti communiste français, le parti de gauche, le mouvement antiraciste MRAP, le parti des Indigènes de la République et ATTAC. Ces groupes représentent pratiquement tout ce qu'il y a d'organisé à la gauche du parti socialiste – qui, de son côté, (à l'exception d'Emmanueli) soutenait la guerre sans même faire appel à la « vigilance ».

Alors que le nombre des victimes civiles des bombardements de l'OTAN augmente, il n'y a aucun manifestation de la vigilance promise « à propos de l'escalade de la guerre » qui sortirait du cadre des résolutions du conseil de sécurité de l'ONU.

Les militants qui, en mars, insistaient pour dire que « nous devons faire quelque chose » pour arrêter un massacre hypothétique ne font rien aujourd'hui pour arrêter un massacre qui n'est pas hypothétique mais bien réel et visible, et perpétré justement par ceux qui « ont fait quelque chose ».

L'erreur fondamentale de ceux qui, à gauche, disent « nous devons faire quelque chose » réside dans l'ambigüité du mot « nous ». S'ils veulent dire « nous » littéralement, alors la seule chose qu'ils pourraient faire serait de mettre sur pied des sortes de brigades internationales pour combattre avec les rebelles. Mais bien sûr, malgré les grandes déclarations selon lesquelles « nous » devons « tout » faire pour soutenir le « peuple libyen », cette possibilité n'a jamais été sérieusement envisagée.

Donc le « nous » signifie en pratique les puissances occidentales, l'OTAN et, avant tout, les États-Unis, qui sont les seuls à posséder les « capacités uniques » nécessaires pour mener une telle guerre.

Les gens qui crient « nous devons faire quelque chose » mélangent en général deux sortes d'exigences : l'une dont ils peuvent s'attendre de façon réaliste à ce qu'elles soient acceptée par les puissances occidentales - soutien aux rebelles, reconnaissance du CNT comme seul représentant légitime du peuple libyen - et une autre dont ils ne peuvent absolument pas s'attendre de façon réaliste à ce que les grandes puissances les acceptent, et qu'ils sont eux-mêmes totalement incapables de mettre en oeuvre : limiter les bombardements à des cibles militaires et à la protection des civils, et rester scrupuleusement dans le cadre des résolutions de l'ONU.

Ces deux types d'exigences se contredisent l'une l'autre. Dans une guerre civile, aucune des deux parties n'est principalement préoccupée par les subtilités des résolutions de l'ONU ou par la protection des civils. Chaque partie veut tout simplement gagner et la volonté de revanche mène souvent à des atrocités. Si l'on « soutient » les rebelles, on leur donne en pratique un chèque en blanc pour faire ce qu'ils jugent nécessaire afin de gagner.

Mais on donne également un chèque en blanc aux alliés occidentaux et à l'OTAN, qui sont peut-être moins avides de sang que les rebelles mais qui ont de bien plus grands moyens de destruction à leur disposition. Et l'OTAN est une immense bureaucratie, dont un des buts essentiels est de survivre. Elle doit absolument gagner, sinon elle a un problème de « crédibilité », ainsi d'ailleurs que les politiciens qui ont soutenu cette guerre ; et ce problème pourrait mener à une perte de financement et de ressources. Une fois que la guerre est commencée il n'y a simplement aucune force en Occident, en l'absence de mouvements anti-guerre déterminés, qui peut obliger l'OTAN à se limiter à ce qui est autorisé par les résolutions de l'ONU. Par conséquent, la deuxième sorte d'exigences de la gauche tombe dans l'oreille d'un sourd. Ces exigences servent simplement à prouver que la gauche pro-intervention elle-même a des intentions pures.

En « soutenant » les rebelles, cette gauche a de fait tué le mouvement anti-guerre. En effet, cela n'a pas de sens de soutenir un camp dans une guerre civile, camp qui veut désespérément être aidé par des interventions extérieures, et, en même temps, de s'opposer à de telles interventions. La droite pro-intervention est bien plus cohérente.

Ce que la gauche et la droite pro-intervention ont en commun est la conviction que « nous » (c'est-à-dire « l'Occident démocratique civilisé « ) avons le droit et la capacité d'imposer notre volonté à d'autres pays. Certains mouvements français (comme le MRAP) qui vivent littéralement de l'exploitation de la culpabilité à propos du racisme et du colonialisme, semblent avoir oublié que beaucoup de conquêtes coloniales se sont faites contre des satrapes, des princes indiens et des rois africains qui étaient dénoncés comme autocrates (ce qu'ils étaient) et ils ne se semblent pas se rendre compte qu'il y a quelque chose d'un peu incongru, pour des organisations françaises, de décider qui sont les « représentants légitimes » du peuple libyen.

Malgré les efforts de quelques individus isolés, aucun mouvement populaire en Europe n'est capable d'arrêter ou même d'affaiblir l'attaque de l'OTAN. Le seul espoir pourrait être un effondrement des rebelles, ou une opposition aux États-Unis, où une décision de la part des oligarchies dominantes de limiter les frais. En attendant, la gauche européenne a raté une occasion de renaître en s'opposant à une des guerres les plus manifestement injustifiables de l'histoire. L'Europe tout entière souffrira de cet échec moral.

Jean Bricmont et Diana Johnstone

URL de cet article 14407
http://www.legrandsoir.info/qui-peut-sauver-la-libye-de-ses-sauveurs-occidentaux-pas-la-gauche-francaise.html
Partagez
envoyer
Que fait l'armée française en Afrique ?
Raphaël GRANVAUD
Préface d'Odile Tobner-Biyidi Que fait l'armée française en Afrique ? Et de quel droit s'y trouve-t-elle encore aujourd'hui ? Si l'on en croit les discours officiels, elle n'y aurait plus depuis longtemps que des missions humanitaires et de maintien de la paix. La page du néocolonialisme et de la Françafrique aurait été tournée en même temps que finissait la guerre froide. Ce « Dossier noir » examine, à travers de nombreux exemples concrets, la réalité de cette présence depuis deux décennies. Après un (...) Lire la suite »

brève: Un Président.

Une fois de plus, CHAVEZ montre la bonne voie à tous, surtout pour la "gauche" ...
RoRo
From: jemi
Sent: Friday, August 19, 2011 3:53 PM
Subject: brève: Un Président.
Excellente décision, alors qu'en notre pays "démocrate", c'est l'incertitude.
Et que le pays soit en guerre ou en "crise", l'oligarchie financière s'enrichit davantage...

"Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé son intention de rapatrier 11 Mds$ de réserves d'or qui sont gardées dans les banques états-unienne et européenne, en sus de nationaliser l'industrie aurifère du Venezuela pour avoir un contrôle sur la production d'or du pays. L'objectif est d'accroître les réserves internationales du pays dont 60% sont déjà détenues en métal jaune. Le gouvernement pourrait également opter pour des dépôts bancaires et des obligations dans des pays considérés comme plus sûrs que les États-Unis et l'Europe, notamment en Chine, en Russie et au Brésil."
-Voir également: http://marches.lefigaro.fr/news/societes.html?&ID_NEWS=202084548

-En 1998, on me fit la remarque: "vous êtes pessimiste..." - Je répondis alors: "non, je suis réaliste"
Aujourd'hui, je suis pessimiste car réaliste...
jmb Un Président

Newsletter du blog Démocratique le régime capitaliste ???

Bonjour,

Veuillez trouver ci-dessous les dernières publications du blog Démocratique le régime capitaliste ??? (http://democratiecapitaliste.skynetblogs.be/).


LML 17 août: Grande-Bretagne: L'avenir des jeunes est bloqué: qu 'on arrête de les criminaliser!

From: Le Marxiste-Léniniste Sent: Wednesday, August 17, 2011 6:24 PM To: lml@cpcml.ca Subject: LML 17 août: Grande-Bretagne: L'avenir des jeunes est bloqué: qu'on arrête de les criminaliser! La lutte pour les droits de tous o Les droits des retraités de GM doivent être respectés o Un processus burlesque et un abus de...

Cette note a été publiée le 17.08.2011

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


site du Comité Valmy

mél ----- Original Message ----- From: Comité Valmy Sent: Tuesday, August 16, 2011 5:04 PM Subject: site du Comité Valmy Comité Valmy info@comite-valmy.org - www.comite-valmy.org...

Cette note a été publiée le 17.08.2011

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


FMJD sur les émeutes en Grande-Bretagne

mél Subject: FMJD sur les émeutes en Grande-Bretagne - Partager - Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires // La Fédération mondiale de la jeunesse démocratique (FMJD) sur les émeutes en Grande-Bretagne : « Organiser sa...

Cette note a été publiée le 17.08.2011

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


[alerte_otan] Twitter & C° accélérateurs du changement politique, social et économique...

----- Original Message ----- From: Roland Marounek Sent: Wednesday, August 10, 2011 11:16 PM Subject: [alerte_otan] Twitter & C° accélérateurs du changement politique, social et économique... « Les manifestations en Égypte et en Iran, alimentées par Facebook, Twitter et YouTube reflètent la puissance des technologies de...

Cette note a été publiée le 15.08.2011

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


G.B : Les limites d'un système

From: Henriette Ciboulet Sent: Sunday, August 14, 2011 6:04 PM Subject: Fwd: Tr : Tr : G.B : Les limites d'un système ---------- Message transféré ---------- De : bouhamidi mohamed mbouhamidi2001@... > Date : 14 août 2011 02:33 Objet : Tr : Tr : G.B : Les limites d'un système À : ...

Cette note a été publiée le 15.08.2011

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?